Rassemblement du 22 Decembre et lutte anti-pédocriminalité - LA DANGEREUSE COLLABORATION DES MEDIAS - Par Djé Lepeuple - 3o Décembre 2o12

Source: Souveraineté du Peuple


http://www.lesamisdestanmaillaud.org/medias/images/dangelo-2.jpg?fx=r_550_550Samedi dernier s'est tenu à Paris un rassemblement contre la journée de l'International Boy Love Day, même si quelques militants et activistes étaient présents, les médias, eux, continuent leur dangereux rôle de menteurs en publiant deux articles d'une inutilité et d'une bêtise affligeante. La pédocriminalité est un sujet tabou en France mais depuis quelques semaines nous assistons à l'intérêt que portent certains médias à ces histoires, sans toutefois parler de l'existence de ces réseaux élitistes et en nous faisant passer pour des adeptes de la théorie du complot complètement déboussolés par un soi-disant gourou maniaque du kidnapping : Stan Maillaud. Retour sur les médias français et la façon dont ils traitent les dossiers pédocriminels.


LE RASSEMBLEMENT
Samedi 22 décembre, Place du Châtelet, Paris, 14h00, quelques personnes se réunissent dont Dangelo94 et moi-même pour manifester contre la journée de l'International Boy Love Day.

La pluie est au rendez-vous mais certains ont malgré tout fait l'effort de se déplacer. Au final, une petite vingtaine de personnes se retrouve sur la place du Châtelet. France 2 est de la partie et y va de son interview, je réponds en présence d'une militante et mère victime des abus des services sociaux du Val-de-Marne à quelques questions concernant Stan Maillaud et Janett Seamann, visiblement le but de cette manifestation fut mal compris car nous étions présents pour manifester contre l'IBLD mais les journalistes semblaient beaucoup plus intéressés par Stan Maillaud, que les médias français descendent en flèche en le présentant comme un personnage trouble, instable psychologiquement et très attiré par le kidnapping. Je donne une seconde interview puis la journaliste de France 2 revient vers moi et semble perdue face aux réponses que nous lui avons fournis, la mère et moi. Précédemment, en répondant à une de ses questions j'ai glissé une quenelle à Olga Spitzer face caméra en expliquant que dans le dossier de la mère dont les enfants sont victimes de ces réseaux, cet organisme intervient et détruit les preuves que possède la mère sans avoir l'autorisation d'intervenir sur le département du Val-de-Marne, pourtant Olga Spitzer et sa bande de voleurs/menteurs/collabos sont bel et bien présents sur son affaire. Au fur et à mesure des réponses, la journaliste semble intéressée par le sujet et nous échangeons nos coordonnées afin de "faire quelque chose ensemble" pour reprendre exactement ses mots, l'avenir nous dira si France 2 se manifestera. Mais que faisait cette journaliste à cette manifestation alors que la pédocriminalité est un sujet tabou ? Nous devons sa présence grâce à un article du journal Le Parisien titré "Les dangereuses méthodes des militants antipédophiles" et un autre paru le jour d'avant "Militants antipédophiles : un chef charismatique et mythomane". Ces deux articles publiés le 21 et le 22 décembre 2012 offrent un bon angle de vue sur la façon dont les médias français traitent ces dossiers. Par le passé, l'affaire Marion Wagon, Véronique Liaigre ou Zandvoort faisaient déjà l'objet de mauvais articles en oubliant de parler de réseau de trafic d'enfant, de l'existence des rituels et crimes sataniques auxquels a assisté et participé Véronique Liaigre, des snuffs-movies... Les articles parlaient de viols en réunion pour l'affaire Liaigre, mais face à la caméra d'un média, Véronique explique qu'elle et ses soeurs ont subis des viols aggravés pendant 11 ans dans un petit village du 49, Jallais. Tout le village savait ou était impliqué dans ces orgies pédophiles mais la chose la plus étonnante restera les révélations que fera Véronique sur un plateau télé, révélations qui sont aujourd'hui impossible à retrouver. Véronique rapporte qu'elle a beaucoup voyagé, assisté et même participé a un sacrifice d'enfant sous la menace de l'arme d'un haut-gradé d'Angers. Elle explique avoir des infos sur Marion Wagon et rapporte notamment l'existence de bébés africains nés de viols, sous X, qui ne servent qu'au sacrifice. Aucune de ces informations ne passent dans la presse, les médias taisent l'existence des réseaux élitistes sataniques et de leurs patrons hauts placés dans notre système pyramidale. Le rassemblement ne fut donc pas un succès vu le trop petit nombre de militants présents sur les lieux, mais pourrait donner une impulsion à un mouvement qui se met doucement en place suite à la conférence de Janett Seamann à Amancey.


dangelo-2.jpg
LES MEDIAS
Habitués de la désinformation car ils en sont les principaux acteurs, les médias tournent autour du mouvement antipédophile depuis quelques mois mais pour tourner au ridicule les militants et sans parler une seule fois des victimes ni des réseaux. Leur cible préférée est Stan Maillaud, en qui les médias voient une sorte de gourou maniaque du kidnapping ayant monté un mouvement, le RRR. Seul problème, à part ce qui est déjà paru dans la presse (Gala) et les quelques vidéos qui tournent sur Internet, les journalistes ne connaissent pas Stan Maillaud et ne dénoncent presque jamais le combat dans lequel il est impliqué, sauf lorsque c'est pour se moquer de ce dernier en parlant d'un homme qui se serait engagé dans une lutte contre des soi-disant réseaux pédocriminels, mais que cet engagement semble cacher autre chose de plus sombre.
Le premier article viendra de l'Est Républicain, suite à la conférence d'Amancey, écrit par le journaliste Frédéric Jimenez qui nous fera passer pour des adeptes de la théorie du complot en parlant de la version officielle des attentats du 11 septembre et des OVNI alors que nous parlions d'enfants qui subissent des viols, des viols aggravés et des violences. Cet homme me déclara pendant la pause de la conférence "Votre histoire c'est du flan, la victime vous mène en bateau, c'est comme pour les attentats du 11 septembre..." après m'avoir laissé ses coordonnées pour soi-disant écouter la victime et la faire témoigner. Finalement, sortira un article à charge, rédigé par un homme complètement désinformé à propos des réseaux pédocriminels, donc incompétent pour écrire sur ce sujet. Lors de notre arrestation et de notre incarcération c'est le journal Sud Ouest qui nous fera passer pour des kidnappeurs déséquilibrés, immatures et dépassés par la tournure des évènements. Il est évident que lorsque nous n'avons rien à voir avec une prétendue tentative de rapt d'enfants et que nous sommes incarcérés, nous pouvons nous sentir dépassés par les évènements et par le manque d'intérêt des médias pour les réseaux pédocriminels, médias qui devraient nous soutenir dans ces épreuves. Sauf que nous sommes en France et qu'en France les médias sont sous domination, la preuve deux mois plus tard avec un article de Nicolas Jacquard paru le 21 décembre titré "Militants antipédophiles : un chef charismatique et mythomane" ! 

sta-cravate-copie.jpg

Ce journaliste m'avait contacté quelques temps auparavant afin de recueillir mon témoignage à propos de Stan Maillaud et du RRR, mais encore une fois ce journaliste ne s'intéressait pas à notre combat mais à Stan Maillaud et à sa personnalité, la façon dont il allait traiter le sujet se précisait rapidement et se confirma d'abord le 21 décembre 2012, puis le 22 décembre 2012, le jour du rassemblement contre l'International Boy Love Day avec un nouvel article de Nicolas Jacquard, décidément bien inspiré "Les dangereuses méthodes des militants antipédophiles" ! Merci Nicolas d'avoir donné ton point de vue en parlant "d'une étrange organisation qui appelle à manifester..." alors qu'il n'y a d'étrange que la façon dont tu parle de nous, merci d'avoir parlé "d'un véritable commando qui était prêt à s'emparer des enfants" sans jamais mentionner l'existence de ces réseaux.

Il se passe quelque chose en France, depuis la conférence d'Amancey les médias se tournent vers le sujet, ce qui n'est pas forcément mauvais, mais nous attendons maintenant qu'un journaliste intègre fasse correctement son travail et décide d'écrire un sujet sur toutes les horreurs qui ont déjà été publiées et relayées par un nombre important d'internautes ou de sites spécialisés sur des sujets qui devraient être traités avec le plus grand sérieux par nos journalistes en panne d'inspiration.
antipedophile1.jpg
antipedophile2.jpg
A la manifestation annoncée mais dénigrée par le Parisien du 22/12/12 (ci-dessus),
étaient présentes une trentaine de personnes malgré la pluie. (Tous des paranoïaque bien sûr)


.dje.jpgJeremy Lehut

Jérémy Lehut journalisme lecercledesvolontaires

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

1. Linda jeudi, 03 Janvier 2013

@ReOpenDutroux : un vrai scandale ! Cela prouve qu'il n'y a personne d'intègre qui contrôlent ces placements.

Par contre, la certification ISO, je n'y crois pas. Les certificateurs signent ce que tu veux, tant que tu paies.

2. ReOpenDutroux lundi, 31 Décembre 2012

Article tout frais d'aujourd'hui sur l'association Olga Spitzer:

http://dondevamos.canalblog.com/archives/2012/12/31/26035480.html

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site