Arrestation de Jannett et Jérémy confirmée, appel à mobilisation!

Les amis , rassemblons les troupes; nous savons maintenant ce qu'il en est pour Jannett et Jérémy. L'histoire se répète, la même chose que pour Stan. Mais cette fois, nous ne laisserons pas faire, on va faire du barouf, et commencer à préparer une mobilisation pour les aider. Toutes les propositions sont les bienvenues!

Voici l'article de SUD OUEST qui confirme l'arrestation et donne quelques détails:

Charente-Maritime: un homme et une femme préparaient un rapt d'enfants

Ils ont été arrêtés mardi à Besançon et doivent être déférés ce jeudi après-midi au parquet de Saintes

Un homme et une femme ont été arrêtés, mardi, à Besançon par les militaires de la section de recherche de la gendarmerie de Poitiers. Ils étaient suspectés d'être en train de préparer le rapt de trois enfants à Montendre, dans le sud du département de la Charente-Maritime. Un enlèvement qui pourrait être commandité par la mère de ces enfants qui aujourd'hui sont à la garde du père depuis la séparation du couple.

Cette même mère de famille n'avait pas ramené sa fille et ses deux garçons, en décembre 2009, après un droit de garde. Un avis de recherche avait été lancé. Une association s'était même créée et s'était appelée "Pour le retour de Léa, Andy et Tony." Les deux personnes arrêtées font partie d'un groupe qui affirme lutter contre les réseaux pédophiles et la violence faite aux enfants dont le leader, Christian Maillaud, est en fuite après avoir été condamné à un an de prison pour soustraction d'enfant. 

L'homme et la femme, compagne de Christian Maillaud, sont déferrées ce jeudi après-midi devant le parquet de Saintes. Une instruction judiciaire a été ouverte. 

Et dans le FIGARO:

SAINTES: enlèvement d'enfants avorté

Quatre personnes ont été déférées au parquet de Saintes (Charente-Maritime) dans le cadre d'une enquête sur un projet d'enlèvement d'enfants qui aurait été orchestré par une mère déjà connue pour des faits similaires, a-t-on appris de source judiciaire. Deux des personnes concernées, un homme et une femme, devaient être présentées jeudi soir à un juge d'instruction en vue de leur mise en examen pour "appartenance à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un enlèvement", a-t-on précisé de même source, confirmant une information du journal Sud-Ouest.

Selon cette source, sur les quatre personnes interpellées, deux l'ont été à Besançon et une troisième, la mère mise en cause, à Agen. Cette dernière aurait déjà été mise en cause dans un autre épisode d'enlèvement de ses enfants, remontant à 2009. Selon Sud-Ouest elle n'avait alors pas ramené ses deux garçons et sa fille à leur père, qui en avait la garde à Montendre, dans le sud de la Charente-maritime.

Des sites de recherche d'enfants sur internet évoquaient en 2010, l'enlèvement de ces enfants depuis décembre 2008.  La source judiciaire n'a cependant pas précisé quand les enfants avaient finalement été remis à leur père, indiquant simplement que la mère, placée sous contrôle judiciaire depuis avril 2011, aurait pris contact avec au moins deux des personnes concernées pour organiser à nouveau l'enlèvement de ses enfants.

Selon cette source, les enfants avaient même été récemment suivis et leur emploi du temps surveillé par les complices de cette femme, au point pour les enquêteurs chargés de leur surveillance de disposer "d'élements objectifs" justifiant les poursuites.

Janett Seemann justice pédophilie Jérémy Lehut Poitiers Saintes Sud Ouest

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site