Affaire Janett Seemann : Entre terreur d’Etat et propagande - RRR - 1° Janvier 2013

  • Par alf_red
  • Le mardi, 01 Janvier 2013
  • Commentaires (0)

janett-seemann-70-jours.jpgLe point sur les dernières nouvelles

Au passage du nouvel an, la situation est loin de s’arranger pour Janett Seemann. L’enquêtrice indépendante avait présenté une demande de libération le 13 décembre 2012, laquelle fut rejetée le 19 décembre par le juge d’instruction Gérard Flamant.

Janett Seemann passe donc  les fêtes de fin d’années dans sa cellule. Elle fit savoir, lors d’une courte conversation téléphonique avec son frère, que son moral flanchait. Et on l’imagine sans peine…

Car, au comble du machiavélisme, le jour où l’activiste pour les Droits de l’Enfant apprenait le rejet de sa demande de libération, elle apprenait devoir se soumettre à une expertise psychiatrique ! Il lui fut précisé que celle-ci interviendrait avant la fin février. Et cette précision n’est pas innocente, s’agissant d’un sous-entendu qui confirme cette « condamnation d’office » à quatre mois de « détention provisoire » à l’encontre de Janett Seemann.

C’était d’ailleurs la seule information que les parents de Janett Seemann, s’enquérant fin octobre du sort de leur fille auprès de leur consulat, reçurent en réponse.

Lire la suite: http://smrrr.wordpress.com/2013/01/01/affaire-janett-seemann-entre-terreur-detat-et-propagande/

Janett Seemann justice pédophilie réseaux pédocriminels Stan Maillaud Saintes

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site